Forum mycophile francophone

Echange d'informations sur les champignons


    penarius versus penarioides

    Partagez
    avatar
    sideritis
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 31
    Age : 67
    Localisation : manosque
    Date d'inscription : 08/12/2011

    penarius versus penarioides

    Message  sideritis le Mar 3 Déc 2013 - 20:24

    Bonjour,
    Voici ce que je crois être un Hygrophorus penarius. Avec mes amis mycologues, nous avons hésité, mais comme il a été cueilli sous hêtres, nous avons opté pour penarius plutôt que penarioides qui est donné comme poussant sous chênes. Il pousse dans la montagne de la Ste Baume, au sud de la France, coordonnées 43°20'00" N et 05°46'06"E. Altitude 750m environ, exposition nord, sous hêtres donc. La forêt est peuplée de hêtres, ifs, houx, etc. Les chênes poussent un peu plus bas dans la partie plus ensoleillée.
    Qu'en pensez-vous ? Avez-vous des pistes pour différencier ces deux espèces que l'ont nomme ici en français "Hygrophore de l'office" sans faire de distinction pour le consommer.
    Bien entendu, je compte bien faire partager les amis de vos lumières... on ne partage jamais trop !
    Merci
    Cordialement

    J'ai pris les photos en lumière artificielle et les couleurs... pas terrible et trop de jaune.




    avatar
    Lasco
    Personne ressource
    Personne ressource

    Nombre de messages : 5937
    Age : 63
    Localisation : Petigny (COUVIN) BELGIQUE
    Date d'inscription : 05/09/2007

    Re: penarius versus penarioides

    Message  Lasco le Ven 6 Déc 2013 - 5:52

    Bonjour.
    J'ai toujours récolté ce que l'on appelait ......jusqu'a la parution du GEPR, l'Hygrophorus penarius sur Calestienne. (Zone calcaire exposées sud avec taillis de charmes et chênaie)
    Il s'avère que, en vertu des explications données par GE & PR, il s'agirait plutôt de Hygrophorus penarioides, car mes champignons poussaient sous feuillus mais non typiquement sous fagus.
    Quant à votre champignon, venant sous hêtres, il vous appartient de constater les nuances dans les lames, ce qui serait un critère déterminant.
    NB: il est difficile de dire ici, en vertu de la qualité des photos et même sur base d'une photo tout simplement, si l'on voit des reflets ocracés/rosâtres dans les lames.

    PS: dans vos explications initiales, vous avez je pense inversé les zones d'habitats de chacun des deux éléments cités.
    Selon GEPR: H.penarioides sous quercus, et H.penarius sous fagus.

    Si l'on s'en tenait uniquement aux essences de bois , on aurait ici Hygrophorus penarius .
    avatar
    sideritis
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 31
    Age : 67
    Localisation : manosque
    Date d'inscription : 08/12/2011

    Merci

    Message  sideritis le Ven 6 Déc 2013 - 16:24

    Bonjour,
    Merci pour la réponse. Il est vrai que nous avons recherché les reflets sur les lames. Ce n'est pas moi qui cueilli le champignon, et je ne l'ai vu que 3 jours après; il était encore très frais mais ses couleurs avaient évolué. Nous n'avons pas pu apprécier les apprécier de façon certaine. Donc il semble que, dans un cas pareil il faut opter pour penarius (car sous hêtres), et se promettre que la prochaine fois nous ferons une observation immédiatement sur le site... à l'année prochaine.
    Cordialement,

    Contenu sponsorisé

    Re: penarius versus penarioides

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 28 Juil 2017 - 8:41