Forum mycophile francophone

Echange d'informations sur les champignons


    Tricholomes de la Saint-Georges - Essai culinaire

    Partagez
    avatar
    Pézize
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 519
    Age : 48
    Localisation : Engis
    Date d'inscription : 23/08/2007

    Tricholomes de la Saint-Georges - Essai culinaire

    Message  Pézize le Lun 14 Mai 2012 - 21:57

    Bonjour à tous,

    Après mon magret de canard aux tricholomes de la Saint-Georges, j'ai eu la chance de faire une autre petite cueillette de mousserons.

    A l'unanimité, notre petite famille avait envie que j'en fasse un velouté. Perplexe, j'ai hésité avant de me mettre aux fourneaux et j'ai fini par me lancer.

    Mais au final, même si c'était très bon, il me reste la légère frustration du "petit truc qui manque pour que ce soit parfait".

    Voici comment j'ai procédé :

    J'ai fait rendre l'eau aux mousserons, puis j'ai ajouté une motte de beurre et un oignon haché. Dès que l'oignon a bien sué, j'ai couvert de bouillon de poule, ajouté un bouquet garni (thym, laurier, cerfeuil, céleri + sel et poivre) et j'ai amené le tout à ébullition.

    Ensuite j'ai retiré mon bouquet garni, mixé le potage après avoir prélevé quelques lamelles qui restent entières pour la décoration. J'ai ajouté de la crème liquide et réchauffé le tout.

    Ensuite j'ai goûté et... j'ai trouvé le potage un peu fade. Outre une rectification en sel et poivre, il réclamait une touche de muscade (ma fille et moi étions d'accord à ce sujet). La muscade a eu une effet très bénéfique.

    Pour terminer, le velouté a été servi avec un peu de persil haché.

    C'était très bon, la saveur des mousserons était bien préservée, mais il manquait un petit quelque chose.

    Après coup, je réfléchis à la question : une carotte ? un blanc de poireau ? un oignon piqué de clous de girofle ? Un peu d'ail ? De la ciboulette ?

    Je cherche ce qui pouvait manquer à mon potage pour lui donner plus de saveur tout en préservant la saveur naturelle des mousserons. Quelqu'un a-t-il déjà tenté avec succès un velouté aux mousserons ? Si oui, vos astuces ou suggestions sont les bienvenues pour améliorer mes performances culinaires... l'année prochaine, car les mousserons touchent à leur fin pour cette année.


    _________________
    Pézize
    Nous n'héritons pas la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants (St-Exupéry)
    avatar
    Coprin
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 1554
    Age : 55
    Localisation : Mons
    Date d'inscription : 28/03/2008

    Re: Tricholomes de la Saint-Georges - Essai culinaire

    Message  Coprin le Mar 15 Mai 2012 - 11:26

    Je me souviens d'avoir essayé une recette de potage aux mousserons avec du cerfeuil, il y a longtemps. Je tâcherai de la retrouver.

    avatar
    Coprin
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 1554
    Age : 55
    Localisation : Mons
    Date d'inscription : 28/03/2008

    Re: Tricholomes de la Saint-Georges - Essai culinaire

    Message  Coprin le Mar 15 Mai 2012 - 11:28

    Pézize a écrit:... les mousserons touchent à leur fin pour cette année.

    Je pense qu'il y a quand même encore moyen d'en trouver de beaux. Et qui sait, avec les orages, peut-être aura-t-on bientôt une poussée de cèpes d'été ? A surveiller...

    avatar
    Pézize
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 519
    Age : 48
    Localisation : Engis
    Date d'inscription : 23/08/2007

    Re: Tricholomes de la Saint-Georges - Essai culinaire

    Message  Pézize le Mar 15 Mai 2012 - 21:37

    Bonjour David,

    Si tu retrouves ta recette de potage aux mousserons et cerfeuil, je veux bien Wink

    Pour ce qui est d'encore trouver des mousserons cette année, j'émets quelques doutes : les derniers que j'ai trouvé étaient pour la plupart relativement âgés et donc impropres à la consommation et parmi les plus jeunes, certains étaient déjà attaqués par les vers.

    Quant aux orages dont tu parles, ils sévissent peut-être dans ta région, mais ici on est curieusement épargnés. Je pense qu'on doit avoir un micro-climat ici (j'ai déjà constaté des différences flagrantes sur des distances très courtes).


    _________________
    Pézize
    Nous n'héritons pas la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants (St-Exupéry)
    avatar
    Jean-Pierre Staquet
    digne de confiance
    digne de confiance

    Nombre de messages : 482
    Age : 59
    Localisation : Soignies - Hainaut
    Date d'inscription : 12/02/2008

    Re: Tricholomes de la Saint-Georges - Essai culinaire

    Message  Jean-Pierre Staquet le Mer 16 Mai 2012 - 0:10

    Bonsoir à tous,

    Que lis-je ?
    De l'oignon, du thym, du céleri, du cerfeuil, du laurier avec des tricholomes de la Saint-Georges ?
    Et le tout reste un peu fade !

    Je vous renvoie à un excellent ouvrage d'origine tchèque, traduit très librement par un mycologue français renommé décédé il y a quelques années, Georges Becker.
    Titre du livre : "Champignons", paru aux éditions Gründ en 1987 (Septième tirage, donc une référence !)

    Extrait concernant le vrai mousseron : "Pour la cuisine, un champignon aussi délicat ne saurait accepter d'autre assaisonnement que du beurre dans lequel on le fait réduire, et de la crème mêlée d'un jaune d'oeuf pour assurer le lien. Toute autre adjonction serait barbare".

    Georges Becker était un mycologue renommé mais aussi un mycologue averti.

    Amitiés à tous.
    Jean-Pierre.
    avatar
    Jean-Pierre Staquet
    digne de confiance
    digne de confiance

    Nombre de messages : 482
    Age : 59
    Localisation : Soignies - Hainaut
    Date d'inscription : 12/02/2008

    Re: Tricholomes de la Saint-Georges - Essai culinaire

    Message  Jean-Pierre Staquet le Mer 16 Mai 2012 - 0:15

    C'est encore moi.
    Je corrige !

    Georges Becker était un mycologue renommé mais aussi un mycophage averti.

    Ceci est un nouveau message parce qu'aucune option ne m'est laissée pour corriger mon texte d'origine.

    Pierre Jancloes
    digne de confiance
    digne de confiance

    Nombre de messages : 2194
    Localisation : Verviers Belgique
    Date d'inscription : 30/06/2008

    Tricholome de la Saint-Georges-Essai culinaire.

    Message  Pierre Jancloes le Mer 16 Mai 2012 - 11:29

    Bonjour,
    Georges Becker outre ses qualités de mycologue et de mycophage était un philosophe des sciences ,(La mycologie et ses corollaires)et un pédagogue talentueux, (La vie privée des champignon).
    Cordialement.

    Pierre.
    avatar
    Jean-Pierre Staquet
    digne de confiance
    digne de confiance

    Nombre de messages : 482
    Age : 59
    Localisation : Soignies - Hainaut
    Date d'inscription : 12/02/2008

    Re: Tricholomes de la Saint-Georges - Essai culinaire

    Message  Jean-Pierre Staquet le Mer 16 Mai 2012 - 22:52

    Bonsoir,

    "La vie privée des champignons", je l'ai !
    (Acheté sur Ebay il y a deux ou trois ans)

    "La mycologie et ses corollaires", je ne connais pas, mais je suppose qu'il fera un jour une apparition sur le site mentionné ci-dessus.

    Bonne nuit.
    Jean-Pierre.

    Contenu sponsorisé

    Re: Tricholomes de la Saint-Georges - Essai culinaire

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 18 Nov 2017 - 14:50