Forum mycophile francophone

Echange d'informations sur les champignons


    du 31/10/10

    Partagez
    avatar
    necator
    Personne ressource
    Personne ressource

    Nombre de messages : 496
    Age : 62
    Localisation : Beauraing / Belgique
    Date d'inscription : 15/11/2008

    du 31/10/10

    Message  necator le Sam 13 Nov 2010 - 18:39

    sous épicéas sur calcaire

    Pierre Jancloes
    digne de confiance
    digne de confiance

    Nombre de messages : 2194
    Localisation : Verviers Belgique
    Date d'inscription : 30/06/2008

    Bonjour.

    Message  Pierre Jancloes le Dim 14 Nov 2010 - 11:55

    Bonjour,
    Je pense qu'il pourrait s' agir d' un Paxillus involutus.
    Cordialement.

    Pierre.
    avatar
    Coprin
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 1554
    Age : 55
    Localisation : Mons
    Date d'inscription : 28/03/2008

    Re: du 31/10/10

    Message  Coprin le Dim 14 Nov 2010 - 12:08

    Pas convaincu... Sad

    avatar
    jean pignon
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 245
    Age : 68
    Localisation : arlon
    Date d'inscription : 29/08/2010

    Re: du 31/10/10

    Message  jean pignon le Dim 14 Nov 2010 - 21:19

    ca ressemble bigrement à Tricholoma pardinium, donc T. tigré très toxique

    Pierre Jancloes
    digne de confiance
    digne de confiance

    Nombre de messages : 2194
    Localisation : Verviers Belgique
    Date d'inscription : 30/06/2008

    du 31/10/2O10

    Message  Pierre Jancloes le Dim 14 Nov 2010 - 22:06

    Bonjour,
    Tricholoma pardinum présente,me semble t'il, une attache des lames plus écartées du pied et des mèches dans l' ensemle plus foncées que celles de la photo.Votre remarque me paraît néanmoins très intéressantes.
    Et pour répondre à Coprin, j' ai avancé ma proposition de façon très prudente et ne se voulant nullement convaincante ni convaincue.
    Cordialement.

    Pierre.
    avatar
    Coprin
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 1554
    Age : 55
    Localisation : Mons
    Date d'inscription : 28/03/2008

    Re: du 31/10/10

    Message  Coprin le Lun 15 Nov 2010 - 1:22

    Tricholoma pardinum semble une bonne piste, avec la marge enroulée, et le biotope pourrait correspondre. Bon parle d'une odeur subfarineuse à spermatique, est-ce le cas ? On dirait aussi que la base du pied est clavée, ce qui n'est pas mentionné pour cette espèce.

    En tout cas pour Paxillus involutus, bien qu'il soit très variable, je n'ai jamais observé un chapeau méchuleux de la sorte. A plus forte raison sur deux exemplaires. D'où mon doute.

    avatar
    necator
    Personne ressource
    Personne ressource

    Nombre de messages : 496
    Age : 62
    Localisation : Beauraing / Belgique
    Date d'inscription : 15/11/2008

    Re: du 31/10/10

    Message  necator le Lun 15 Nov 2010 - 9:49

    Pas d'odeur ni de goût particulier, lames légèrement décurrentes visibles quand même sur ma (médiocre, désolé) photo.
    avatar
    necator
    Personne ressource
    Personne ressource

    Nombre de messages : 496
    Age : 62
    Localisation : Beauraing / Belgique
    Date d'inscription : 15/11/2008

    Re: du 31/10/10

    Message  necator le Lun 15 Nov 2010 - 16:50

    necator a écrit:Pas d'odeur ni de goût particulier, lames légèrement décurrentes visibles quand même sur ma (médiocre, désolé) photo.

    Il y avait bien + de 2 exemplaires présentant des squames à la manière d'Agaricus silvaticus, alors vous donnez votre langue au cat Question ou j'en dis +.
    avatar
    Coprin
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 1554
    Age : 55
    Localisation : Mons
    Date d'inscription : 28/03/2008

    Re: du 31/10/10

    Message  Coprin le Lun 15 Nov 2010 - 19:21

    Je sèche scratch

    avatar
    Jean-Pierre Staquet
    digne de confiance
    digne de confiance

    Nombre de messages : 482
    Age : 59
    Localisation : Soignies - Hainaut
    Date d'inscription : 12/02/2008

    Re: du 31/10/10

    Message  Jean-Pierre Staquet le Lun 15 Nov 2010 - 22:45

    Bonsoir,

    Coprin sèche.
    Je sèche aussi.
    Bref, nous séchons.
    Mais tout en observant attentivement la photo, je me dis qu'il n'y a peut-être pas que nous qui sommes en train de sécher : n'y aurait-il pas des gouttes séchant sur les lamelles de ce qui pourrait bien être un lactaire !
    Bon, je dis ça, je dis rien...

    Jp.

    (Edit à 23h00 : base du pied feutrée et bleuâtre... revêtement méchuleux plus qu'atypique pour un lactaire... si c'en est un, je paie l'apéro si on se rencontre un jour...)
    avatar
    Francois
    Personne ressource
    Personne ressource

    Nombre de messages : 728
    Age : 51
    Localisation : Dinant (Belgique)
    Date d'inscription : 19/11/2008

    Re: du 31/10/10

    Message  Francois le Mar 16 Nov 2010 - 0:52

    Bonjour à vous
    Moi, je pencherais pour "Lentinus lepideus", cela pourrait coller, il y a tellement de choses bizarres dans la nature !
    Amitié Very Happy
    François
    avatar
    Coprin
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 1554
    Age : 55
    Localisation : Mons
    Date d'inscription : 28/03/2008

    Re: du 31/10/10

    Message  Coprin le Mar 16 Nov 2010 - 9:38

    Francois a écrit:Bonjour à vous
    Moi, je pencherais pour "Lentinus lepideus", cela pourrait coller, il y a tellement de choses bizarres dans la nature !
    Amitié Very Happy
    François

    Je ne crois pas : L. lepideus pousse sur bois, et a le pied squamuleux avec parfois une zone supérieure lisse bien délimitée.

    avatar
    Coprin
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 1554
    Age : 55
    Localisation : Mons
    Date d'inscription : 28/03/2008

    Re: du 31/10/10

    Message  Coprin le Mar 16 Nov 2010 - 9:40

    Jean-Pierre Staquet a écrit:Bonsoir,

    Coprin sèche.
    Je sèche aussi.
    Bref, nous séchons.
    Mais tout en observant attentivement la photo, je me dis qu'il n'y a peut-être pas que nous qui sommes en train de sécher : n'y aurait-il pas des gouttes séchant sur les lamelles de ce qui pourrait bien être un lactaire !
    Bon, je dis ça, je dis rien...

    Jp.

    (Edit à 23h00 : base du pied feutrée et bleuâtre... revêtement méchuleux plus qu'atypique pour un lactaire... si c'en est un, je paie l'apéro si on se rencontre un jour...)

    Oui, j'ai aussi un peu pensé à un lactaire, mais alors lequel ?

    avatar
    André
    Personne ressource
    Personne ressource

    Nombre de messages : 1849
    Age : 78
    Localisation : Leval. Nord. France.
    Date d'inscription : 13/05/2009

    Re: du 31/10/10

    Message  André le Mar 16 Nov 2010 - 9:45

    Zut de zut, pas plus inspiré que les collègues myco virtuels...
    Allééééé Necator, un p'tit indice stp...(sinon on dépose une plainte pour non asssitance à mycologues dans l'embarras...).
    André

    Pierre Jancloes
    digne de confiance
    digne de confiance

    Nombre de messages : 2194
    Localisation : Verviers Belgique
    Date d'inscription : 30/06/2008

    Du 31/10/10

    Message  Pierre Jancloes le Mar 16 Nov 2010 - 11:27

    Bonjour,
    Les Lactaires étaient les premiers que j' avais envisagés mais trop de détails m' ont fait abandonner cette piste.Il est vrai que des traces de lait paraissent bien présentes.
    André, je me joindrai peut-être à ta plainte dans quelques jours. Une plainte coleective est toujours moins onéreuse. On pourrait aussi y ajouter l' abus de droit de fair languire.
    Cordialement.

    Pierre.
    avatar
    necator
    Personne ressource
    Personne ressource

    Nombre de messages : 496
    Age : 62
    Localisation : Beauraing / Belgique
    Date d'inscription : 15/11/2008

    Re: du 31/10/10

    Message  necator le Mar 16 Nov 2010 - 17:51

    Tout d’abord vous en avez de la chance de (si bien) sécher avec le taux d’humidité actuelle Smile . Y a pas de lait mais les lames s’enlèvent facilement d’un coup d’ongle alors…
    avatar
    André
    Personne ressource
    Personne ressource

    Nombre de messages : 1849
    Age : 78
    Localisation : Leval. Nord. France.
    Date d'inscription : 13/05/2009

    Re: du 31/10/10

    Message  André le Mar 16 Nov 2010 - 19:07

    Ben si c'est un paxille j'en ai jamais vu de ceux-là...
    André
    avatar
    Coprin
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 1554
    Age : 55
    Localisation : Mons
    Date d'inscription : 28/03/2008

    Re: du 31/10/10

    Message  Coprin le Mar 16 Nov 2010 - 21:31

    Moi non plus scratch

    avatar
    Coprin
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 1554
    Age : 55
    Localisation : Mons
    Date d'inscription : 28/03/2008

    Re: du 31/10/10

    Message  Coprin le Mar 16 Nov 2010 - 21:36

    Bon, une nouvelle proposition mais sans grande conviction : Paxillus filamentosus ?

    avatar
    Jean-Pierre Staquet
    digne de confiance
    digne de confiance

    Nombre de messages : 482
    Age : 59
    Localisation : Soignies - Hainaut
    Date d'inscription : 12/02/2008

    Re: du 31/10/10

    Message  Jean-Pierre Staquet le Mar 16 Nov 2010 - 23:55

    Coprin a dit :
    Oui, j'ai aussi un peu pensé à un lactaire, mais alors lequel ?

    Oui, bon, c'était une idée comme ça !
    De fait, Necator a clairement orienté le débat vers Paxillus dont les lames s'enlèvent facilement.
    David "Coprin" nous suggère Paxillus filamenotosus, décrit comme suit par Régis Courtecuisse : sous aulnes, chapeau subsquamuleux, + d'autres considérations qui, à raison, ne renforcent pas la proposition sans conviction mais humble de Coprin ("marge du chapeau vite aigüe" selon R.C., et pour les feuilles d'aulne, faudra attendre...).
    Egalement au numéro 1611 de son guide, R.C. propose Paxillus rubicundulus, toujours à chapeau subsquamuleux...

    Jean-Pierre, qui n'y connaît pas grand-chose, qui sait plus ou moins lire un guide, mais qui n'a pas trop envie ce soir de plonger dans d'autres ouvrages (Roux, Bon, ...)

    Bonne soirée et amitiés à tous.
    Je prends toujours autant de plaisir à lire vos messages.

    avatar
    necator
    Personne ressource
    Personne ressource

    Nombre de messages : 496
    Age : 62
    Localisation : Beauraing / Belgique
    Date d'inscription : 15/11/2008

    Re: du 31/10/10

    Message  necator le Mer 17 Nov 2010 - 9:31

    Jean-Pierre c’est toi qui a décroché la timbale juste devant Coprin pour ces Paxillus rubicundulus que je viens de trouver pour la première fois……. si ma détermination est exacte. Renforcé par l’ignorance générale (semble t’il) en regard de ce paxille* , je reste fort surpris que Mycobel le classe en « peu courant » simplement ! Des renseignements supplémentaires sont disponibles chez Breitenbach et ds le Vigot. André, si tu pouvais obtenir de Courtecuisse des précisions relatives aux arbres hôtes et sur la rareté éventuelle de l’espèce ce serait intéressant Very Happy

    * En ce qui me concerne tout espoir n'est peut-être pas perdu car j'ai rv chez mon ophtalmo. bientôt Shocked
    avatar
    Coprin
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 1554
    Age : 55
    Localisation : Mons
    Date d'inscription : 28/03/2008

    Re: du 31/10/10

    Message  Coprin le Mer 17 Nov 2010 - 13:39

    Paxillus filamentosus et rubicundulus sont synonymisés chez plusieurs auteurs Smile
    Quant à leur écologie, elle semble faire l'objet de la plus haute fantaisie... Ne prenons pas toujours pour parole d'évangile les propos à ce sujet, surtout quand il s'agit d'espèces rares.
    J'ai rencontré P. rubicundulus en Provence, il y a bien longtemps, dans le "Colorado provençal" de Rustrel (près d'Apt), pour ceux qui connaissent. Il s'y trouvait en grand nombre, si je m'en souviens bien. On est là sur des ocres, composés de sables et d'argiles colorés par les oxydes de fer. Il est toutefois possible que les sables soient aussi chargés de calcaire, un tant soit peu. Côté végétation, pins, trembles et autres peupliers, genêts, etc. Et si je m'en souviens bien, le mycologue local qui guidait la promenade associait P. rubicundulus aux trembles.

    avatar
    necator
    Personne ressource
    Personne ressource

    Nombre de messages : 496
    Age : 62
    Localisation : Beauraing / Belgique
    Date d'inscription : 15/11/2008

    Re: du 31/10/10

    Message  necator le Jeu 18 Nov 2010 - 9:05

    "Quant à leur écologie, elle semble faire l'objet de la plus haute fantaisie... Ne prenons pas toujours pour parole d'évangile les propos à ce sujet, surtout quand il s'agit d'espèces rares."

    Les dires des pros sur ce thème reléverait parfois de la fantaisie ?
    avatar
    Coprin
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 1554
    Age : 55
    Localisation : Mons
    Date d'inscription : 28/03/2008

    Re: du 31/10/10

    Message  Coprin le Jeu 18 Nov 2010 - 14:25

    necator a écrit:"Quant à leur écologie, elle semble faire l'objet de la plus haute fantaisie... Ne prenons pas toujours pour parole d'évangile les propos à ce sujet, surtout quand il s'agit d'espèces rares."

    Les dires des pros sur ce thème reléverait parfois de la fantaisie ?

    Je pense que ce n'est un secret pour personne que des auteurs décrivent ou citent dans leurs ouvrages des champignons qu'ils n'ont jamais vu sur le terrain, voire même qu'ils n'ont jamais vu du tout. Et qu'ils recopient ce que d'autres auteurs ont écrit, mais en parlant peut-être d'un autre champignon. Mais comme je le disais, c'est surtout le cas pour des espèces rares.

    avatar
    ecmyco
    Personne ressource
    Personne ressource

    Nombre de messages : 540
    Age : 42
    Localisation : Quelque part dans la nature, c'est sûr !
    Date d'inscription : 02/03/2008

    Re: du 31/10/10

    Message  ecmyco le Jeu 18 Nov 2010 - 17:53


    Bonsoir,

    Comme je les vois sur la photo, je ne reconnais pas des Paxilles : à part la marge enroulée, je ne reconnais pas la forme et les couleurs du champignon, ni le type de revêtement du chapeau. Je serais bien allé vers un Clitocybe. Mais rien ne remplace l'examen exemplaire en main, alors peut-être me trompe-je ?

    Contenu sponsorisé

    Re: du 31/10/10

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct 2017 - 1:44